Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Grèce : flambée de violences entre migrants et habitants sur l'île de Chios

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Grèce : les incidents graves s'amplifient entre migrants et habitants sur l'île de Chios
REUTERS et APTN
Article rédigé par
France Télévisions

Un réfugié syrien a été grièvement blessé à la tête par un jet de pierres, vendredi. Mercredi et jeudi soir, des inconnus avaient déjà lancé des pierres et des engins incendiaires sur ce camp.

Les incidents se poursuivent pour la troisième journée consécutive dans le camp de réfugiés installé sur l'île de Chios (Grèce). Un réfugié syrien a été grièvement blessé à la tête par un jet de pierres, vendredi 18 novembre. Mercredi et jeudi soir, des inconnus avaient déjà lancé des pierres et des engins incendiaires sur ce camp. Selon le HCR, au total une centaine de réfugiés sur les 800 du camp de Souda se sont retrouvés sans abri après la destruction de nombreuses tentes.

La tension gagne les camps de réfugiés 

Après Lesbos et Samos ces dernières semaines, la tension a gagné, depuis mercredi l'île de Chios. Désespoir des migrants, mobilisation de l'extrême droite et manque de soutien européen : les ingrédients sont réunis en Grèce pour rendre explosif le cocktail migratoire sur les îles.

Les soupçons de la police se portent sur des habitants, échauffés mercredi par deux cambriolages suivis de dégradations de domiciles et voitures pour lesquels trois adolescents algériens et un quadragénaire iranien ont été arrêtés. Chios accueille quelque 4 000 réfugiés et migrants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.