Var : un Arménien, débouté de sa demande d'asile, tente de s'immoler près de la préfecture à Toulon

L'homme est gravement brûlé et son pronostic vital est engagé, affirme la préfecture.

Un homme s\'est immolé à proximité de la préfecture du Var, à Toulon, le 19 juillet 2019.
Un homme s'est immolé à proximité de la préfecture du Var, à Toulon, le 19 juillet 2019. (GOOGLE MAPS)

Un homme a tenté de s'immoler, vendredi 19 juillet, à proximité de la préfecture du Var, à Toulon. De nationalité arménienne, il avait vu sa demande d'asile en France rejetée. Il est gravement brûlé et son pronostic vital est engagé, a expliqué la préfecture.

Cet homme avait fait une demande d'asile qui lui avait été refusée en janvier 2018. Son pourvoi devant la Cour nationale du droit d'asile avait été rejeté en mai 2019. Il n'avait plus droit à aucune prestation, et avait reçu une notification de quitter le territoire.

Les demandes d'asile d'Arméniens rarement acceptées

Un accompagnement lui avait été proposé avec notamment la possibilité de bénéficier d'une aide financière pour faciliter son retour et sa réinsertion dans son pays d'origine, selon la préfecture.

L'Arménie fait partie des pays reconnus par l'OPFRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) comme étant sûrs, rappelle la préfecture, et seule une très faible proportion des demandes d'asile déposées par les Arméniens sont acceptées.