Une vingtaine de migrants interceptés alors qu'ils tentaient de traverser la Manche sur un bateau à moteur

Ils ont été arrêtés dans les eaux britanniques, lundi, après être partis des côtes françaises.

Le bateau a été repéré au large du cap Griz-Nez, le 18 février 2019.
Le bateau a été repéré au large du cap Griz-Nez, le 18 février 2019. (GOOGLE MAPS)

Nouvelle interception de migrants dans la Manche. Une vingtaine de personnes qui tentaient de rejoindre l'Angleterre à bord d'une embarcation motorisée ont été arrêtées par les autorités britanniques, en zone anglaise, a indiqué lundi 18 février la préfecture maritime. "Un navire de pêche a donné l'alerte un peu après 8 heures", après avoir repéré ce groupe de "18 à 20 migrants" au large du cap Gris-Nez, précise la préfecture.

Anticipant un possible sauvetage dans une eau "à 7 ou 8 °C", les autorités françaises ont déployé d'importants moyens, notamment un hélicoptère de la marine nationale, un remorqueur, deux vedettes de la gendarmerie maritime, le patrouilleur des douanes Jacques-Oudart-Fromentin et des sauveteurs de la SNSM.

"Probablement des enfants à bord"

Mais "le temps que le dispositif rejoigne la position des migrants", proches de la frontière maritime, "ils avaient basculé côté anglais", où ils ont été secourus en fin de matinée, a précisé la préfecture. "Il y a probablement des enfants a bord", a-t-elle ajouté, sans plus de précisions. Le Home Office a simplement fait part à ce stade d'un "incident en cours avec un petit bateau" au large du Kent.