Suède : l'immigration, enjeu électoral

C'est un pays traditionnellement accueillant qui a durci sa politique d'asile. L'extrême droite anti-immigration s'apprête peut-être à bouleverser le paysage politique de la Suède.

FRANCE 3

Lorsqu'elle joue au football, Sofia Norell, une enseignante suédoise, ne ménage pas ses efforts. Pas question non plus de rester sur la défensive dans ce climat de rejet des étrangers. Depuis un an, cette femme a ouvert les portes de sa maison à deux jeunes demandeurs d'asile venus d'Afghanistan. "Pour moi il est important de donner une chance à chacun et de montrer qu'il faut faire confiance aux personnes pour les faire grandir", témoigne-t-elle.

Le sort des migrants divise la Suède

Immergés dans cette famille d'accueil, les deux jeunes ont pu perfectionner leur suédois. Aujourd'hui, après un long périple à pied en Europe, ils se sentent presque comme chez eux. Mais le sort des jeunes migrants suscite des réactions mitigées auprès de la population. Près de 9 000 mineurs non-accompagnés vivent aujourd'hui en Suède, leur sort est un des enjeux de la campagne électorale qui se joue en ce moment dans le pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jeunes migrants en Suède. 2018. 
Jeunes migrants en Suède. 2018.  (FRANCE 3)