Suède : "l'extrême-droite renforce sa position"

À l'issue des élections législatives en Suède qui ont lieu dimanche 9 septembre, les sondages annonçaient une percée de l'extrême-droite. Quelles sont les premières tendances ? 

Voir la vidéo
France 2

Dimanche 9 septembre ont lieu les élections législatives en Suède. Le journaliste Laurent Desbonnets fait le point, en direct de Stockholm. "Une première estimation sortie des urnes annonce un renforcement de l'extrême-droite qui progresse par rapport aux dernières élections, mais un petit moins que prévu. Une estimation entre 16 et 19% des voix alors que les sondages annonçaient jusqu'à 20%. Les partis d'extrême-droite seraient donc en 2e ou en 3e position", relate le journaliste. 

"Les autres partis traditionnels s'effondrent"

Près du siège des Démocrates de Suède, ce parti populiste d'extrême-droite, "les militants cachent mal leur déception mais les choses peuvent encore beaucoup évoluer au cours de la soirée, au fur et mesure que les dépouillements se dérouleront". Une chose est en tout cas sûre : "les autres partis traditionnels s'effondrent et que l'extrême-droite renforce sa position et prête maintenant à faire pression sur les autres partis pour rentrer dans un gouvernement, en s'alliant à une formation politique", conclut le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Jimmie Akesson, dirigeant des Démocrates de Suède lors d\'un meeting de campagne à Stockholm, le 8 septembre 2018.
Jimmie Akesson, dirigeant des Démocrates de Suède lors d'un meeting de campagne à Stockholm, le 8 septembre 2018. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)