Solidarité : apprendre le français aux exilés

La journaliste Marie-France Etchegoin raconte son expérience auprès des réfugiés à qui elle enseigne le français.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Marie-France Etchegoin est journaliste, elle enseigne bénévolement dans un centre d'hébergement d'urgence pour migrants. Elle raconte à franceinfo son quotidien auprès d'eux. "Quand on vient d'Afghanistan ou d'Érythrée, le français est une langue que l'on n’a jamais entendue. Ils ont besoin d'apprendre la musique de la langue française", explique-t-elle.

Voir "ce qui nous rapproche"

Les élèves de Marie-France sont de jeunes hommes. Parmi eux, beaucoup d'Érythréens, de Soudanais et d'Aghans. La journaliste a consacré un livre a ses élèves, elle y raconte leur exil et leur soif d'apprendre. "Ils ont des rêves, des envies, une force extraordinaire et une véritable envie de se battre. Il y a toujours un moment où l'on finit par rire", ajoute-t-elle. Marie-France Etchegoin espère changer les regards sur les exilés. "Je ne vois que des êtres humains, avant de voir des migrants économiques ou des réfugiés, estime-t-elle. Je vois des gens qui ont souffert, qui ont des parcours douloureux. Quand on fait un pas faire eux, au lieu de voir tout ce qui nous sépare, on voit tout ce qui nous rapproche."

marie france etchegoin
marie france etchegoin (FRANCEINFO)