Royaume-Uni : quatre hommes jugés pour la mort de 39 migrants

Depuis lundi 5 octobre, quatre hommes sont jugés à Londres (Royaume-Uni). Il y a un an, une quarantaine de migrants étaient retrouvés morts dans un camion frigorifique.

Franceinfo

Le Minh Tuan n’a pas pu se rendre au procès à Londres (Royaume-Uni) faute d’argent. Devant l’autel dressé en mémoire de son fils à Nghe An (Vietnam), "je pleure chaque fois que je brûle de l’encens. Je ne peux pas me retenir quand je regarde sa photo". Ce père est triste, mais sans haine envers les accusés. "Notre famille ne demande qu’un soutien financier pour que nous puissions payer notre dette et élever les enfants".

Le chauffeur jugé plus tard

A l’automne 2019, son fils, un riziculteur de 30 ans, laisse sa femme et ses deux enfants pour tenter de leur préparer un avenir meilleur en Europe. Sa famille l’aide à payer 30 000 dollars à des passeurs. Son corps sera retrouvé le 23 octobre à Essex, dans la banlieue de Londres, à l’arrière d’un camion frigorifique. 31 hommes et huit femmes, des migrants vietnamiens, sont morts d’hyperthermie et d’asphyxie. Dans cette affaire, quatre hommes sont jugés depuis lundi 5 octobre pour homicides involontaire et aide à l’immigration clandestine. Le chauffeur a plaidé coupable et son procès aura lieu plus tard.





Le JT
Les autres sujets du JT
La police scientifique britannique inspecte le camion dans lequel 39 cadavres de migrants ont été retrouvés, le 23 octobre 2019 à Grays, à l\'est de Londres.
La police scientifique britannique inspecte le camion dans lequel 39 cadavres de migrants ont été retrouvés, le 23 octobre 2019 à Grays, à l'est de Londres. (BEN STANSALL / AFP)