Crise des migrants : l'artiste Ai Weiwei expose des gilets de sauvetage dans un jardin viennois

Engagé depuis plusieurs mois au côté des réfugiés, l'artiste chinoise a présenté une nouvelle installation à Vienne (Autriche).

L\'installation \"F Lotus\" de l\'artiste chinois Ai Weiwei, le 13 juillet 2016 à Vienne (Autriche).
L'installation "F Lotus" de l'artiste chinois Ai Weiwei, le 13 juillet 2016 à Vienne (Autriche). (RONALD ZAK / AP / SIPA)

Ils flottent dans ce jardin de Vienne (Autriche) comme dans la Méditerranée. L'artiste chinois dissident Ai Weiwei a choisi les vastes perspectives des jardins du Belvédère pour y déposer des lotus flottants composés de gilets de sauvetage, nouvelle étape européenne dans son engagement en faveur des réfugiés.

L'œuvre, baptisée F lotus et composée de 1 005 gilets, est à découvrir depuis le mercredi 13 juillet sur la pièce d'eau du parc de l'un des plus célèbres palais baroques de la capitale autrichienne. Elle évoque les milliers de gilets de sauvetage abandonnés par les réfugiés qui ont débarqué ces derniers mois sur l'île grecque de Lesbos où ces équipements de couleur, sur les plages et dans les décharges, forment "comme un paysage", selon l'artiste.

Attirer l'attention sur le sort des migrants

"C'est peut-être la dernière chose que vous agrippez avant de mourir", a souligné le peintre, sculpteur et plasticien qui avait déjà recouvert les colonnes du Konzerthaus de Berlin de gilets de sauvetage en février. L'Autriche a été avec l'Allemagne et la Suède l'une des premières destinations des réfugiés en 2015. Ai Weiwei, qui s'est rendu plusieurs fois en Grèce et à Lesbos, a multiplié les actions pour attirer l'attention sur le sort des migrants.