"Près d'une vingtaine" de migrants morts retrouvés en mer au large de l'enclave espagnole de Melilla

C'est ce qu'a annoncé, dimanche, une porte-parole de la préfecture espagnole.

Vue générale de l\'enclave espagnole de vMelilla, située en territoire marocain, le 5 juillet 2015.
Vue générale de l'enclave espagnole de vMelilla, située en territoire marocain, le 5 juillet 2015. (GILLES BADER / CROWDSPARK / AFP)

Nouveau drame en mer Méditerranée. Les cadavres de "près d'une vingtaine" de migrants d'origine subsaharienne ont été repêchés en mer, samedi, a annoncé dimanche une porte-parole de la préfecture de l'enclave espagnole de Melilla.

Les migrants ont été repérés depuis un bateau espagnol, le Soroya. Son équipage a alerté les secours en mer des deux pays, a précisé la porte-parole. Les cadavres ont ensuite été récupérés par les secours marocains, dans leurs eaux territoriales. Pour l'instant, le Maroc n'a pas diffusé son bilan des victimes. 

Un hélicoptère toujours mobilisé

Selon la préfecture de Melilla, un hélicoptère de la Garde civile participait encore dimanche matin aux recherches, en appui aux patrouilles marocaines.

Des milliers de clandestins tentent de franchir la frontière espagnole au niveau de Melilla, bout de terre espagnol situé en territoire marocain. Selon le dernier bilan de l'Organisation internationale pour les migrations, l'Espagne est le deuxième point d'entrée de migrants, avec 1 279 arrivées par mer depuis le début de l'année, après l'Italie (4  256).