Plus de 400 migrants secourus en Méditerranée par le navire "Ocean Viking" vont débarquer en Italie

"Les 403 survivants à bord de l'Ocean Viking viennent à peine d'entendre l'annonce, faite en six langues, qu'ils vont débarquer à Tarente, en Italie", a annoncé Médecins sans frontières sur son compte Twitter.

Le navire humanitaire \"Ocean Viking\" au large de l\'île italienne de Lampedusa, le 15 septembre 2019.
Le navire humanitaire "Ocean Viking" au large de l'île italienne de Lampedusa, le 15 septembre 2019. (ALESSANDRO SERRANO / AFP)

Plus de 400 migrants se trouvant à bord du navire humanitaire Ocean Viking, secourus en Méditerranée, vont débarquer en Italie, a annoncé l'ONG Médecins sans frontières, mardi 28 janvier. "Les 403 survivants à bord de l'Ocean Viking viennent à peine d'entendre l'annonce, faite en six langues, qu'ils vont débarquer à Tarente, en Italie", a écrit MSF sur son compte Twitter. L'Ocean Viking est un navire humanitaire affrété par SOS Méditerranée en partenariat avec MSF.

"Obligés de risquer leurs vies pour fuir à travers la Méditerranée, 216 hommes, 38 femmes et 149 enfants vont bientôt finalement rejoindre un lieu sûr", a ajouté MSF. L'ONG avait annoncé la veille avoir 407 migrants à son bord mais, entretemps, une femme brûlée et ses trois enfants ont été évacués vers un hôpital maltais.

Près de 650 personnes ont été secourues en quatre jours par trois navires humanitaires, la dernière opération en date remontant à mardi matin. "Nous avons terminé à l'aube le sauvetage d'une embarcation en danger avec 102 personnes à son bord se trouvant dans les eaux internationales. Il y a 158 personnes à bord de l'Open Arms, sauvées d'une mort probable", a écrit l'ONG espagnole sur Twitter. L'Alan Kurdi, le navire humanitaire de l'ONG allemande Sea Eye, a également participé à deux opérations de secours, avec un total de 78 personnes désormais à son bord. Le navire se dirigeait lundi vers l'Italie, après que Malte avait refusé de lui permettre d'accoster.