Plus de 2 560 migrants ont été secourus dans la Manche depuis le début de l'année

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord apporte ces précisions après deux opérations dans la nuit de samedi à dimanche, au large de Calais et de Dunkerque.

Malo-les-Bains, sur la mer du Nord. 
Malo-les-Bains, sur la mer du Nord.  (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Il y a eu plus de 255 opérations de sauvetage "impliquant plus de 2 560 migrants" depuis le début de l'année, annonce dimanche 29 décembre à franceinfo Marie Averseng, porte-parole de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. Elle apporte ces précisions après deux opérations dans la nuit de samedi à dimanche, au large de Calais et de Dunkerque. Trente et un migrants à bord de deux embarcations légères ont été récupérés par un patrouilleur des douanes et ramenés sur la côte.

D'après la porte-parole, les migrants ont voulu profiter des conditions météo favorables cette nuit (mer plutôt calme et vent assez faible) pour s'engager dans la traversée vers l'Angleterre.

Les conditions météorologiques en Manche et mer du Nord ne sont jamais très favorables, mais certains séquences sont plus favorables que d'autres, (…) Les migrants essaient de se renseigner et de tenter leur chance.Préfecture maritimeà franceinfo

Dans le communiqué diffusé ce dimanche, le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord "met en garde les migrants qui envisagent de traverser la Manche, une des zones les plus fréquentées au monde et où les conditions météorologiques sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), et donc dangereuse pour la vie humaine !"

Les opérations de sauvetage de dimanche matin ont été déclenchées par deux appels du Samu. "Sur ces opérations, c'est le Samu qui a été alerté par les migrants, mais ça peut être directement les migrants qui contactent le Cross ou une embarcation proche qui repère l'embarcation des migrants et donne l'alerte", explique la porte-parole de la préfecture maritime.

Au moins quatre migrants sont morts noyés

Marie Averseng précise que la préfecture maritime a mis en place un dispositif pour pouvoir être apte à répondre le plus rapidement possible. "Dans la majorité des cas, nous arrivons à faire des opérations de sauvetage réussies et sauver les migrants, indique-t-elle. Mais cette année certains migrants sont malheureusement décédés dans la Manche."

Au moins quatre migrants sont morts dans la Manche en 2019, deux jeunes migrants ont notamment été retrouvés morts, sur une plage du Touquet (Pas-de-Calais) en octobre dernier.