Paris : un campement de 1 600 migrants évacué

Au lendemain des annonces du gouvernement sur sa politique migratoire, près de 1 600 migrants ont été évacués jeudi 7 novembre dans le nord-est de Paris. C'est la 59e opération en région parisienne depuis quatre ans.

FRANCE 3

Encadré par 600 forces de l'ordre, 1 600 hommes, femmes et enfants ont été évacués jeudi 7 novembre au matin à Paris. Les migrants ont été emmenés dans des bus. Une décision appliquée par le préfet de police de Paris. "Non seulement nous mettons à l'abri, c'est-à-dire une démarche humanitaire, une démarche qui permet à ceux qui sont dans des situations extrêmement difficiles un hébergement, mais nous ne tolérerons pas de réinstallation", a déclaré Didier Lallement. L'association Utopia n'est pas convaincue par les arguments et l'opération du préfet.

59 évacuations à Paris depuis 2015

Alors, comment s'assurer que ce démantèlement est définitif ? Dans la capitale, l'opération n'est pas la première du genre. Depuis 2015 et le début de la crise migratoire, il y a eu, dans la seule ville de Paris, 59 évacuations. Les expulsions se répètent. À quelques mètres du camp désormais vide, les riverains n'ont pas d'illusion. "On les évacue, on les met d'un côté, ils reviennent, de l'autre, donc on ne peut rien faire, c'est comme ça", déplore une femme. Pour rassurer la population, le ministre de l'Intérieur a annoncé des patrouilles régulières.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'un des camps de migrants du nord-est parisien.
L'un des camps de migrants du nord-est parisien. (VINCENT ISORE / MAXPPP)