Paris : plusieurs camps de migrants évacués dans le nord de la capitale

Deux campements regroupant entre 600 et 1 200 migrants dans le nord de Paris ont été le théâtre d'une vaste opération d'évacuation, jeudi 7 novembre.

FRANCE 2

Peu avant 5 heures du matin, jeudi 7 novembre, la police a regroupé des centaines de migrants porte de La Chapelle, dans le nord de Paris, en vue de leur évacuation. Une opération promise la veille par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. La maire de Paris voit dans cette situation un éternel recommencement : "Chaque fois, on nous a dit que ça ne se reproduirait plus. Il est clair que pour que ça ne se reproduise plus, il faut un dispositif d'accueil adapté", a déclaré Anne Hidalgo.

"Nous allons tenir le terrain"

D'après les associations qui agissent au quotidien auprès des migrants, cette opération concerne plus de 1 200 personnes. Un dispositif très important a été annoncé : 600 policiers ont ainsi été déployés. "Nous allons tenir le terrain au sens propre du terme (...) Je déconseille vraiment à des gens de revenir s'installer ici", a prévenu Didier Lallement, préfet de police de Paris. 15 gymnases ont été mis à la disposition pour l'accueil et la mise à l'abri des migrants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux campements de migrants installés dans le nord de Paris, porte de la Chapelle, sont évacués, le 7 novembre 2019.
Deux campements de migrants installés dans le nord de Paris, porte de la Chapelle, sont évacués, le 7 novembre 2019. (MARTIN BUREAU / AFP)