Paris : plus de 1 300 migrants évacués par la police

1 300 personnes étaient installées dans un lycée désaffecté du 19e arrondissement de Paris depuis le 31 juillet.

FRANCE 2

L'expulsion de 1 300 migrants qui avaient trouvé refuge dans un lycée désaffecté du 19e arrondissement de Paris s'est déroulée ce 23 octobre. Elle a commencé dès six heures ce matin. Ces migrants venus d'Afghanistan, du Soudan ou encore d'Érythrée occupaient les lieux depuis trois mois. Selon le préfet de Paris, la situation devenait intenable. "Il y a eu presque chaque jour des rixes, des délits graves, des violences, une situation sanitaire qui devenait de plus en préoccupante compte tenu de la surocupation croissante du site", témoigne Michel Cadot, préfet de police de Paris.

Centre d'hébergement d'urgence

L'expulsion sous haute surveillance des CRS a duré plusieurs heures. Des responsables associatifs sont également venus aider les migrants. Ceux-ci seront hébergés pendant minimum un mois. Certains en Ile-de-France, d'autres plus loin. Le lycée va lui être transformé en centre d'hébergement d'urgence de 145 places.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants dans la cour du lycée désaffecté Jean-Quarré, le 6 octobre 2015 à Paris.
Des migrants dans la cour du lycée désaffecté Jean-Quarré, le 6 octobre 2015 à Paris. (FLORIAN DAVID / AFP)