Open Arms : après 19 jours bloqués en mer, la justice italienne ordonne le débarquement des migrants en Sicile

Une centaine de migrants est toujours bloquée en mer Méditerranée, à bord de "l'Open Arms" et attend au large de l'île italienne de Lampedusa. Matteo Salvini a décidé de leur fermer les portes de l'Italie. L'Espagne a annoncé mardi 20 août l'envoi d'un navire militaire pour les récupérer.

France 3

Certains n'ont même pas de gilets de sauvetage et pourtant ils se jettent dans l'eau pour tenter de rallier l'île de Lampedusa (Italie) à la nage. Dans un geste de désespoir, ils sont une quinzaine de migrants à s'être jeté à la mer, mardi 20 août depuis l'Open Arms. Secourus par les garde-côtes, certains d'entre eux ont mis pied à terre.

L'Espagne vient au secours des migrants de l'Open Arms

Au large, le navire de l'ONG espagnole Proactiva stationne toujours. Car le gouvernement populiste italien lui barre l'accès à ses ports. Mais à bord la situation devient incontrôlable. Tôt ce matin, l'équipage doit calmer une femme à l'aide de sédatifs. Plus d'une centaine de migrants secourus au large de la Libye s'entasse depuis maintenant 19 jours sur ce navire. Une crise humanitaire que le gouvernement espagnol va résoudre. La justice italienne vient tout juste d'ordonner leur débarquement en Sicile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le navire sauvetage \"Open Arms\" au large de Lampedusa, en Italie, le 17 août 2019.
Le navire sauvetage "Open Arms" au large de Lampedusa, en Italie, le 17 août 2019. (ALESSANDRO SERRANO / AFP)