"Ocean Viking" : il n’y a plus aucun migrant dans la zone d’attente sur la presqu’île de Giens

Les rescapés adultes de l'"Océan Viking" avaient été placés dans cette zone d'attente, un centre de vacances de la presqu'île de Giens à Hyères.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des passagers de l'"Ocean Viking", à leur arrivée dans un centre de vacances sur la presqu’île de Giens à Hyères (Var), le 11 novembre 2022. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Il n'y a plus aucun rescapé du navire de l'ONG SOS Méditerranée Ocean Viking dans la zone d'attente créée sur la presqu'île de Giens à Hyères (Var) dans la soirée du jeudi 24 novembre, a appris franceinfo de sources concordantes.

>> "Ocean Viking" : "180 dossiers à statuer en 24 heures, c'est radicalement impossible" pour la justice, estime le bâtonnier du barreau de Toulon

Les deux derniers migrants, encore présents jeudi matin, ont été conduits au centre de rétention administrative (CRA) de Marseille en vue de leur expulsion. Ces deux personnes sont originaires du Bangladesh. Selon les informations de franceinfo, le centre de Giens est désormais vide et n'est plus gardé. Un arrêté préfectoral doit être pris pour que la zone d'attente soit définitivement fermée.

Sur les 234 personnes secourues par le bateau humanitaire en Méditerranée le 11 novembre, une quarantaine de mineurs isolés ont été pris en charge par l'aide sociale à l'enfance. Les autres, des adultes, avaient été placés dans cette zone d'attente, un centre de vacances de la presqu'île de Giens à Hyères (Var).

Une grande partie a été libérée, soit par décision judiciaire, soit parce qu'ils sont mineurs isolés, soit parce qu'ils ont bénéficié d'une admission sur le territoire au titre de l'asile après des entretiens avec l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.