Nouveau départ pour les réfugiés

Les premières installations définitives des réfugiés ont commencé. France 2 a rencontré une famille irakienne qui vient de s'installer à Reims.

FRANCE 2

Pour certains réfugiés, c'est enfin la fin de l'exode et le début d'une nouvelle vie stable. Une équipe de France 2 a rencontré une famille irakienne qui vient de s'installer à Reims. Après avoir fui Bagdad, ils sont arrivés de Munich il y a un mois et tout s'est accéléré ces derniers jours. D'abord un titre de séjour de 10 ans et un appartement où ils entrent pour la première fois. Deux chambres tout équipées. Leur fils de sept ans, Hussein sera même scolarisé dans l'école du quartier. Le logement social était vide depuis plus de six mois.  

Apprendre le français

Pour l'instant une association financée par l'État paie le loyer de 330 euros par mois le temps que Jamal, ancien carreleur à Badgad, et Rossol, esthéticienne, trouvent un travail ou bénéficient d'aides au logement. Le premier défi apprendre le français. "Cela va être très compliqué on le sait, mais on se dit que vu ce que l'on a traversé, on se dit que l'on a fait le plus dur. De toute façon notre avenir est en France, plus en Irak, je crois que la guerre là-bas ne va pas s'arrêter. On ne veut pas y retourner", explique le père de famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants arrivent à la gare de Cologne (Allemagne), en provenance de Salzbourg (Autriche), le 22 septembre 2015.
Des migrants arrivent à la gare de Cologne (Allemagne), en provenance de Salzbourg (Autriche), le 22 septembre 2015. (FEDERICO GAMBARINI / DPA / AFP)