Nord : un migrant gravement blessé par balle dans le camp de Loon-Plage

Une fusillade qui intervient un mois après des affrontements qui avaient fait un mort et trois blessés. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le campement de Loon-Plage en novembre 2021.  (MICHAEL BUNEL / LE PICTORIUM / MAXPPP)

Une personne en situation irrégulière a été gravement blessé vers minuit, dans la nuit de samedi à dimanche, dans le camp d'exilés de Loon-Plage (Nord), indique dimanche 26 juin France Bleu Nord. Cet Irakien a été transporté au centre hospitalier de Dunkerque.

Cette nouvelle fusillade intervient un mois après des affrontements qui avaient fait un mort et trois blessés, les 22 et 23 mai derniers. Un important dispositif de police avait entraîné l'évacuation d'une partie des occupants le 25 mai dernier.

Depuis, le nombre de migrants est passé d'environ 500 à 350 personnes, selon l'association ADRA. Les Irakiens ne font plus partie des nationalités les plus représentées, suite à l'arrivée de migrants d'autres nationalités : égyptiens, koweïtiens, ainsi que des exilés de plusieurs pays africains qui étaient jusqu'ici tenus à l'écart.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.