Non, un migrant n'a pas chroniqué son périple vers l'Europe sur Instagram

Sur le réseau social, abdoudiouf1993 racontait, en apparence, son voyage du Sénégal vers l'Espagne. Il s'agissait en réalité d'une œuvre réalisée dans le cadre d'un festival de photographie.

L\'histoire fictive d\'un migrant tentant de traverser la Méditerranée, publiée en juillet 2015 sur Instagram.
L'histoire fictive d'un migrant tentant de traverser la Méditerranée, publiée en juillet 2015 sur Instagram. (ABDOUDIOUFF1993 / INSTAGRAM)

Les premières images ont été postées fin juillet sur Instagram. Sur le réseau social, abdoudiouf1993 apparaît à Dakar (Sénégal), aux côtés de sa famille, prêt à s'engager dans un périlleux voyage vers l'Europe. Extraordinaire en apparence, son histoire a en réalité été montée de toutes pièces.

Une quinzaine de clichés diffusés

"Aujourd'hui je commence un nouveau rêve, écrit abdoudiouf1993 dans sa première publication sur Instagram. Aujourd'hui, je commence mon voyage vers l'Europe pour offrir un meilleur futur à ma famille. Je raconterai tout de mon voyage ici. Les bons et les mauvais moments. J'espère que vous apprécierez."

 

#penthouse #family #weekend #happyfamily #bestdayever #love #willmissyou #daydreamers #african #senegal #dakar

A photo posted by Abdou Diouf (@abdoudiouf1993) on Jul 21, 2015 at 4:35am PDT

Son récit se poursuit avec une quinzaine de clichés, sur lesquels abdoudiouf1993 marche vers le Maroc, avant de se cacher à l'arrière d'un camion puis de traverser la Méditerranée à bord d'un "petit bateau gonflable" et d'arriver sur les côtes espagnoles où il est accueilli par la police.

 

Running to the future. We aré in morroco. The dream is closer. No looking back. #running #justdoit #trackrunning #speed #stronger #nopainnogain # noexcuses motivation #instalike # instapic #sport #runtoinspire #runforfuture #determination #effort #warrior #ultra #burn

A photo posted by Abdou Diouf (@abdoudiouf1993) on Jul 24, 2015 at 3:29pm PDT

 

Finally the land os oportunities. We tired but happy. Very danger trip. #happy #bigday #nopainnogain #smail #celebration #brothers #instagood i#instalike #instamood #instadaily #lovinglife #alwaysfinddaway #positivity #timetoshine #walkyourtruepath #beyourbestself #unfprgetable #instagramers #photooftheday #photochallenge #beautiful #follow #feelgoodphoto #instalovers #excited

A photo posted by Abdou Diouf (@abdoudiouf1993) on Jul 27, 2015 at 3:53am PDT

Une œuvre pour "dénoncer la frivolité" du selfie permanent

Ces clichés ont en réalité été réalisés dans le cadre d'un festival de photographie espagnol, GETXOPHOTO. L'œuvre est "une réflexion sur la façon dont nous traitons et partageons les images de déplacements et de migrations, dans les médias établis et sur les réseaux sociaux", explique l'organisation, contactée par francetv info, lundi 3 août.

La société de production à l'origine du projet, retrouvée par un blog d'El Pais (en espagnol), explique avoir voulu "dénoncer la frivolité occidentale" du selfie permanent, où "rien ne s'est vécu si ça n'a pas été partagé", comme le relate Buzzfeed. Le site a pu confirmer l'identité du "migrant", dont le rôle est interprété par un handballeur, Hagi Touré.