Cet article date de plus de quatre ans.

Nigéria: retour d'exil

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
Cécile Adobati - France 24

Des centaines de Nigérians ont été rapatriés vers leur pays d'origine, en provenance de Libye. Candidats malheureux à l'exil, leur route s'est arrêtée dans ce pays. Depuis plus d'un an et demi, près de 10 000 ressortissants nigérians sont rentrés volontairement chez eux. 

Nous sommes l'aéroport international de Lagos. Ce soir-là, 160 Nigérians débarquent de Libye.

Rapatriés volontaires accompagnés par l'organisation internationale pour les migrations, ces jeunes adultes doivent passer une série d'entretien avant de rentrer officiellement dans leur pays d'origine. Seuls les gens dont les noms seront inscrits sur la liste seront aidés par les autorités. Des aides aux retours sont notamment offertes par l'état d'Edo, dans le sud du pays, l'un des principaux points de départs des exilés nigérians. Ivie a été l'une d'eux. Elle a été séquestrée pendant plusieurs mois en Libye, avant de réussir à revenir se reconstruire ici, chez elle, à Benin City.


Ivie, coiffeuse
« J'ai demandé de l'aide autour de moi à mes amis, à mon pasteur.
J'ai dû emprunté de l'argent ».

Comme Ivie, ils sont plusieurs centaines de rapatriés volontaires à rentrer à Benin City. Le Nigeria aurait rapatrié 8000 de ses ressortissants de Libye depuis avril 2017

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.