Moselle : le Secours populaire en guerre contre un maire Front national

À Hayange, en Moselle, les bénévoles du Secours populaire sont en lutte contre le maire Front national de la ville qui a décidé de couper l'électricité au sein de leur local.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cette bénévole du secours populaire est devenue la bête noire de Fabien Engelmann, maire Front national de Hayange, en Moselle. Elle vient de saisir la justice contre lui : alors qu'elle refuse de quitter ses locaux, le maire décide de couper l'électricité à l'association. Plus de chauffage, plus de congélateur, plus de produits frais pour les familles les plus démunies. Il faut aujourd'hui faire avec les moyens du bord : les bénévoles ont dû trouver un autre local pour se réunir.

Affaire politique ?

Le trésorier, lui, accuse le maire d'en faire une affaire personnelle. Celui-ci accuse le Secours populaire de venir en aide aux migrants, de faire de la politique et de manifester son opposition envers le parti politique duquel il fait partie. Le tribunal annoncera mi-décembre s'il compte obliger le maire à rétablir l'électricité dans le local de l'association.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de l\'association Secours populaire, le 21 décembre 2014 à Paris. 
Le logo de l'association Secours populaire, le 21 décembre 2014 à Paris.  (DOMINIQUE FAGET / AFP)