Migrants : un bateau de pêche en errance en Méditerranée

Après avoir récupéré des migrants à la dérive, un bateau de pêche espagnol a été refusé par l'Italie et Malte. Les marins sont désormais en errance en mer.

Voir la vidéo
France 3

Douze migrants sur un bateau pneumatique en provenance de Libye se jettent à l'eau en pleine nuit. La scène se déroule il y a une semaine en pleine nuit en Méditerranée. Les naufragés trouvent refuge sur ce bateau de pêche espagnol. Depuis, le Nuesta Madre Loreto erre en mer. Aucun pays proche ne l'autorise à débarquer. Treize marins se trouvent à bord avec les migrants. Les conditions de vie sont très spartiates et le rationnement a commencé. Le capitaine appelle au secours. "Pour moi, c'est une cruauté et un manque total d'humanité", accuse Pascual Dura, joint par téléphone.

Les migrants ne veulent pas retourner en Libye


Les côtes les plus proches du lieu où se trouve le bateau sont celles de l'Italie et Malte. Mais ces deux pays ont refusé qu'il accède à leurs ports. Le gouvernement espagnol demande à la Libye de prendre en charge ses réfugiés. Pas question pour les migrants de retourner en Libye : ils menacent de se rebeller. L'Espagne, qui pourrait les accueillir, est trop éloignée. Nouvelle porte d'entrée pour l'Europe, la péninsule ibérique a accueilli depuis le début de l'année près de 52 000 migrants. Mercredi 28 novembre, 560 réfugiés sont arrivés dans les ports du sud du pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Trois migrants tentent de traverser la Manche dans le Pas-de-Calais à bord d\'un canoé gonflable.
Trois migrants tentent de traverser la Manche dans le Pas-de-Calais à bord d'un canoé gonflable. (STR / AFP)