Migrants : Marine Le Pen "en désaccord" avec Trump sur la séparation des parents et des enfants

Présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen est l'invitée des "4 Vérités" de France 2 mercredi 20 juin.

France 2

Marine Le Pen affirme dans "Les 4 Vérités" mercredi 20 juin être "en désaccord avec une procédure qui vise à séparer les parents de leurs enfants" dans la lutte contre l'immigration clandestine. Donald Trump a assumé la séparation de milliers de mineurs arrachés à leurs parents sans papiers aux États-Unis.

Mais, selon la députée du Pas-de-Calais, "ceux qui sont responsables de cette situation sont les parents qui emmènent leurs enfants dans une aventure traumatisante et les politiciens qui incitent les immigrés clandestins à faire ces tentatives d'installation en dehors du cadre légal en mettant en œuvre une politique laxiste".

Marine Le Pen se dit "innocente"

En Italie, Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur d'extrême droite, "veut mettre fin à l'immigration clandestine. Il est vrai que beaucoup de Roms étrangers sont en Italie et en France où on en parle peu. Avec moi au pouvoir, tous ceux qui sont étrangers en situation clandestine ont vocation à rentrer chez eux, Roms ou non", assure-t-elle.

La France et l'Allemagne ont annoncé la création de plateformes régionales de débarquement de migrants hors des frontières de l'UE. "C'était dans mon programme présidentiel", se réjouit-elle.

La justice européenne a confirmé que Marine Le Pen devait rembourser 300 000 euros au Parlement européen pour l'emploi douteux d'une assistante. "Je conteste formellement cette décision. Je vais faire un pourvoi, car je suis innocente", se défend la présidente du Rassemblement national.

(JULIEN MATTIA / NURPHOTO)