Migrants : les corps s'échouent en Tunisie

Plus de 70 migrants partis de Libye ont été secourus, mardi 9 juillet par la garde nationale tunisienne. Mais des centaines de candidats à la traversée meurent et s'échouent encore sur les plages de Tunisie.

FRANCE 2

Des corps qui flottent des jours durant, au large des très touristiques côtes tunisiennes. Des migrants africains sont morts en tentant de rejoindre l'Europe après le naufrage de leur embarcation. Sur les sacs mortuaires sont inscrites les maigres informations dont les autorités tunisiennes disposent. Parmi les 16 victimes récupérées, deux femmes et un enfant de 3 ans. Ce sont les pécheurs qui les ont repérés près de la ville de Zarzis, à quelques dizaines de kilomètres de la très populaire Djerba, où la saison touristique bat son plein.

La Tunisie appelle à la mobilisation internationale

Le bateau pneumatique transportait au moins 80 personnes et serait parti de Libye, avec pour objectif l'île italienne de Lampedusa. Trois naufragés seulement s'en sont sortis, restés accrochés aux restes du bateau. Ils avaient payé l'équivalent de 1 000 € pour monter à bord. L'été est souvent le pic d'activité des passeurs qui entendent tirer profit d'une mer plus clémente pour multiplier les départs. Les autorités tunisiennes ont fait part de leur inquiétude.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres de Médecins sans frontières effectuent un sauvetage, le 23 juin 2018, au large de la Tunisie, non loin de l\'île italienne de Lampedusa. 
Des membres de Médecins sans frontières effectuent un sauvetage, le 23 juin 2018, au large de la Tunisie, non loin de l'île italienne de Lampedusa.  (PAU BARRENA / AFP)