Migrants : le naufrage de quatre embarcations au large de la Tunisie fait 17 morts, 97 personnes secourues

Le bilan pourrait être plus grave, car selon les témoignages des migrants secourus, "il y avait entre 30 et 32 personnes sur chacune des embarcations".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des migrants sont secourus en Méditerranée, le 13 février 2022. (EYEPRESS NEWS / AFP)

Au moins 17 migrants ont péri dans le naufrage de quatre embarcations devant les côtes du centre-est de la Tunisie, a appris dimanche 24 avril l'AFP de sources judiciaires. Elles ont précisé que 97 personnes avaient pu être secourues. "Les bateaux, des embarcations de fortune en très mauvais état, étaient partis des côtes proches de Sfax dans la nuit du 22 au 23 avril", a précisé Mourad Turki, porte-parole du tribunal de Sfax, chargé d'enquêter sur ce naufrage. "Une femme a été transportée en urgence vers l'hôpital mais est décédée à bord de l'ambulance, et parmi les victimes il y avait aussi au moins un bébé", a ajouté le porte-parole.

Faisant état d'un bilan provisoire de 17 morts dont plusieurs cadavres repêchés en mer, Mourad Turki a dit redouter que d'autres corps ne soient retrouvés dans les jours à venir. Car selon les témoignages des migrants secourus, "il y avait entre 30 et 32 personnes sur chacune des embarcations". La majorité de ces migrants viennent notamment de Côte d'Ivoire, du Mali, de Somalie ou du Nigeria, toujours selon le porte-parole, qui craint d'autres départs dans les prochains jours "à la faveur de l'amélioration des conditions météorologiques".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.