Migrants : la traversée en direction des îles Canaries

Les migrants d'Afrique sont de plus en plus nombreux à rejoindre Les Canaries, archipel espagnol, dans des embarcations de fortune. Près de 20 000 clandestins ont atteint les cotes depuis janvier, au moins 500 sont morts noyés. 

France 2

Les navires de secours vont récupérer au large les migrants et leurs embarcations de fortune. Au plus fort de la crise, jusqu'à 2 500 migrants africains se sont entassés sur le quai de ce petit port de pêche. La police contrôle les lieux et pour désengorger les lieux, elle aide parfois à retrouver les proches. Arrivé il y a huit jours, ce migrant a survécu à la route des Canaries, l'une des plus dangereuses du monde. Immédiatement, il appelle sa sœur pour la rassurer. 

"J'ai eu très peur, je n'ai pas arrêté de prier" 

"C'était dur, le bateau, les vagues étaient effrayantes, j'ai eu très peur, je n'ai pas arrêté de prier", explique-t-il aux caméras de France Télévisions. Il va désormais tenter de rejoindre sa sœur sur le continent. De l'autre côté du quai, les pêcheurs privés de leur port observent, inquiets, les arrivées massives. "C'est impossible de mettre toute l'Afrique sur l'île de Grand Canarie, ni même en Espagne, ni même en Europe. Il y a trop de gens et nous avons les mêmes problèmes qu'eux", explique le président de la confrérie des pêcheurs. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants et réfugiés africains, dont beaucoup de Sénégalais, après avoir été secourus en mer, se reposent sur le navire de la marine allemande Werra, le 27 septembre 2015.
Des migrants et réfugiés africains, dont beaucoup de Sénégalais, après avoir été secourus en mer, se reposent sur le navire de la marine allemande Werra, le 27 septembre 2015. (ALBERTO PIZZOLI/AFP)