Cet article date de plus de quatre ans.

Migrants : la solidarité des habitants de la vallée de la Roya

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Migrants : la solidarité des habitants de la vallée de la Roya
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Cédric Herrou a été condamné pour son action en faveur des migrants. Une amende de 3 000 euros avec sursis pour cet agriculteur de la vallée de la Roya. Là-bas, à la frontière franco-italienne, les habitants sont nombreux à avoir tendu la main aux migrants.

Cette jeune malienne voulait être la première à féliciter Cédric Herrou. Aidée et hébergée par le militant de la vallée de la Roya, elle est soulagée par la décision du tribunal, ce vendredi 10 février. Cédric Herrou a été condamné pour son action en faveur des migrants. Une amende de 3 000 euros avec sursis. Sur les marches du palais de justice de Nice (Alpes-Maritimes), le militant l'assure, il continuera de transporter et d'accueillir chez lui des migrants de Vintimille, pour les aider à poursuivre leur voyage.

Une opposition politique

Plus de 200 personnes sont venues manifester leur soutien à Cédric Herrou. Car avec lui ce sont de nombreux habitants de la vallée de la Roya, à la frontière entre l'Italie et la France, qui depuis un an aident les migrants. Une vallée solidaire bien loin de faire l'unanimité auprès des représentants politiques de la région. Éric Ciotti a invité le gouvernement à porter plainte contre Cédric Herrou pour "défendre l'honneur de la police aux frontières".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.