Migrants : la Hongrie ferme une nouvelle partie de sa frontière

Celle qu'elle partage avec la Croatie. France 2 revient sur les conséquences que cela entraîne pour les réfugiés

FRANCE 2
À Zakany (Hongrie) dans la nuit de vendredi à samedi 17 octobre, la fermeture de la frontière a été très médiatisée. Au milieu de la nuit, l'armée hongroise a scellé le dernier morceau de grillage sensé rendre étanche toutes les frontières du côté sud du pays. Désormais, depuis la Serbie ou la Croatie, le passage est donc réglementé. "La frontière sauvage entre notre pays et la Croatie sera fermée, car nous avons pour mission de protéger l'Europe de Schengen", explique Zoltan Kovacs, porte-parole du gouvernement hongrois.

Passage par la Slovénie

La fermeté est de rigueur, mais le problème ne va pas pour autant disparaître, il va seulement se déplacer. Hier encore, vendredi 16 octobre, plusieurs milliers de personnes avaient tenté de franchir la frontière. Désormais pour les migrants, la route bifurque vers la Croatie et la Slovénie. 8 000 personnes par jours sont attendues.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats hongrois ferme la frontière avec la Croatie à Zakany (Hongrie), le 17 octobre 2015.
Des soldats hongrois ferme la frontière avec la Croatie à Zakany (Hongrie), le 17 octobre 2015. (ARPAD KURUCZ / ANADOLU AGENCY / AFP )