Migrants : la France a-t-elle pris sa part ?

"La France a pris sa part" de migrants, selon le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. La France a-t-elle vraiment respecté le règlement de Dublin ?

Voir la vidéo
FRANCEINFO

"Si nous apportons des solutions chacun chez soi (...) nous n'y arriverons pas. La France a pris sa part", a déclaré mardi 12 juin Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, après l'errance de l'Aquarius. La France a accueilli 4 000 demandeurs d'asile alors qu'elle aurait dû en recueillir 30 000. La France n'a pas vraiment respecté sa part dans le règlement de Dublin entré en vigueur en 2014. Sur la même période, l'Italie a accueilli plus de 170 000 migrants.

La France mauvaise élève ?

"La France est en dessous des chiffres de la moyenne des pays de l'OCDE et de celle des pays de l'UE", assure Roland Biache, président du Réseau Euromed France. C'est plus compliqué. Le chiffre de 4 000 migrants recueillis inclut seulement les personnes dont la première demande d'asile a été faite en France. Mais ils ne sont pas les seuls migrants accueillis en France. Même si le pays n'a pas respecté sa part dans le règlement de Dublin, elle a accueilli en 2017 plus de 91 000 demandeurs d'asile.

Des migrantes à bord de \"L\'Aquarius\", le 10 mai 2018, en mer Méditerranée.
Des migrantes à bord de "L'Aquarius", le 10 mai 2018, en mer Méditerranée. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)