Cet article date de plus de six ans.

Migrants : l'Australie éclaboussée par un scandale

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Migrants : l'Australie éclaboussée par un scandale
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement aurait payé des passeurs pour qu'ils fassent demi-tour avec leurs migrants.

Ce sont les témoignages de capitaines de bateaux clandestins et de plusieurs membres d'équipage qui font polémique. Les passeurs affirment avoir reçu 5 000 dollars chacun dans des sachets en plastique de la part des autorités australiennes pour faire demi-tour avec leurs passagers. 30 000 dollars soit l'équivalent de 26 000 euros en liquide auraient ainsi été versés. Accusé, le chef de gouvernement, Tony Abbott ne dément pas. "La cohérence de ce gouvernement est de ne pas commenter les détails opérationnels de ce qui est nécessaire et de ce qui a été fait pour arrêter les bateaux", explique le Premier ministre.

Un procédé illégal

Payer les passeurs pour refouler les migrants, tel est le procédé qui fait scandale. "Si c'était vrai, cela serait totalement illégal, c'est un crime de payer des gens qui font du trafic d'être-humains",affirme Sarah, Hanson-Young, sénatrice australienne.
Depuis trois ans, l'Australie et son Premier ministre mènent une politique inflexible contre l'immigration illégale, à coup de campagnes choc.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.