Migrants : l'Allemagne secouée par les incendies et les agressions contre les centres de réfugiés

Angela Merkel s'est rendue dans l'un de ces centres . Elle a été huée par des militants d'extrême-droite.

France 2

Angela Merkel a eu un comité d'accueil hostile ce mercredi 26 août lors d'une visite dans un centre de réfugiés. 200 sympathisants d'extrême-droite au slogan anti-Merkel étaient encerclés par la police. Impassible, la chancelière allemande fait mine de ne pas entendre les huées de la foule.

Les opposants fustigent la politique selon eux trop accueillante de l'Allemagne envers les réfugiés. Ce week-end, au même endroit, des heurts avaient opposé les forces de l'ordre à 600 manifestants, d'extrême-droite pour la plupart.

800 000 demandeurs d'asile

"Ce qui s'est passé ici est honteux et abject. Il n'y aura aucune tolérance pour ceux qui remettent en cause la dignité d'autrui. Aucune tolérance envers ceux qui n'aident pas ces gens dans le besoin", a déclaré Angela Merkel. Depuis le début de l'année, plus de 200 centres de réfugiés sont partis en fumée. L'Allemagne va accueillir cette année 800 000 demandeurs d'asile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lors du passage de la chancelière Angela Merkel dans un centre de demandeurs d\'asile d\'Heidenau (Saxe, Allemagne), le 26 août 2015.
Lors du passage de la chancelière Angela Merkel dans un centre de demandeurs d'asile d'Heidenau (Saxe, Allemagne), le 26 août 2015. (AXEL SCHMIDT / REUTERS )