Migrants : "L'aide au développement de l'Afrique aide les gens à partir"

Stephen Smith, journaliste, écrivain, enseignant, spécialiste de l'Afrique et qui publie La ruée vers l'Europe, est l'invité du Grand Soir 3 ce mardi 6 février.

France 3

L'Union européenne compte 510 millions d'habitants en 2018 et en comptera 450 en 2050. En parallèle, l'Afrique compte 1,25 milliard d'habitants et en comptera 2,5 milliards en 2050. Pour Stephen Smith, la jeune Afrique va se ruer sur le Vieux continent, c'est inscrit dans l'ordre des choses. "C'est la loi des grands nombres. l'Afrique crée des hôpitaux et des écoles pour la population actuelle, mais tous les quinze ans, il y a deux fois plus d'habitants", explique l'auteur du livre La ruée vers l'Europe.

Les aides des pays occidentaux à l'Afrique "fonctionnent parfois, mais ce ne sont pas les plus pauvres ni les plus désespérés qui partent, ce qui fait que dans un premier temps l'aide aide les gens à partir", affirme l'enseignant spécialiste de l'Afrique.

"Il faut faire du tri"

Il rappelle que "60 millions d'Européens sont partis au moment de la transition démographique du Vieux continent, dont 40 millions aux États-Unis. L'Afrique en est là. Il n'y a rien d'exceptionnel".

Stephen Smith juge la politique envers les migrants d'Emmanuel Macron "cohérente, réaliste. Il faut faire du tri. Une frontière est là pour que la barrière se lève et se baisse. Les migrants comme leurs hôtes doivent pouvoir s'épanouir".

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation de migrants africains à Jérusalem, le 17 décembre 2013 contre une loi qui autorise leur maintien en dérention jusqu\'à la réponse à leur demande d\'asile.
Manifestation de migrants africains à Jérusalem, le 17 décembre 2013 contre une loi qui autorise leur maintien en dérention jusqu'à la réponse à leur demande d'asile. (MAXPPP)