Migrants : au moins 20 personnes mortes noyées au large de la Turquie

Deux embarcations tentant de se rendre sur les îles grecques depuis les côtes turques ont chaviré à cause du mauvais temps. 

Les garde-côtes turcs ont retrouvé des corps sur la plage de Dikili (Turquie), le 5 janvier 2016. 
Les garde-côtes turcs ont retrouvé des corps sur la plage de Dikili (Turquie), le 5 janvier 2016.  (TAYLAN YILDIRIM / DOGAN NEWS AGENCY)

Au moins 20 migrants qui tentaient de rejoindre les îles grecques sont morts noyés, mardi 5 janvier, lors de deux naufrages survenus au large de la Turquie, a rapporté l'agence de presse Dogan. Plusieurs enfants figurent parmi les victimes. 

Une première embarcation partie au petit matin de la région de Dikili (ouest de la Turquie) à destination de l'île de Lesbos a chaviré avec 22 personnes à bord, en raison des forts vents qui soufflaient sur la mer Egée. Les garde-côtes turcs ont réussi à sauver huit d'entre elles, mais les corps de treize autres ont été découverts sur une plage et au large.

Une série de photos montrant des corps d'enfants noyés

Un bateau pneumatique dans lequel s'étaient entassés 58 migrants a lui aussi fait naufrage au large de la station balnéaire de Dikili. Les corps sans vie de sept d'entre eux, dont des femmes et des enfants, ont été récupérés sur une plage proche. 

L'agence Dogan a publié plusieurs photos et vidéos montrant les corps d'enfants revêtus de gilets de sauvetage reposant sur une plage de galets. Ce drame rappelle celui qui avait coûté la vie à Aylan, un petit garçon syrien de 3 ans retrouvé noyé sur une plage de Turquie en septembre dernier. La photo de l'enfant avait suscité une vague d'émotion et une prise de conscience du sort des réfugiés.