Méditerranée : l'Union européenne lance son opération militaire contre les passeurs

Un dispositif conséquent va être déployé contre les passeurs de migrants. France 2 décrypte cette opération inédite.

France 2

Ce lundi 22 juin, au Luxembourg, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont voté à l'unanimité le coup d'envoi de l'opération militaire contre les passeurs de migrants en Méditerranée. Son nom de code : "Navfor Med".

Pareil dispositif n'avait jamais été décidé dans la lutte contre l'immigration clandestine : il y aura un porte-avions italien, quatre bâtiments de guerre, dont sans doute une frégate française, deux sous-marins, trois appareils de reconnaissance, trois hélicoptères et deux drones.

Des frappes cet automne ?

"Nous ne ciblons pas les migrants. Nous ciblons ceux qui font de l'argent sur leur vie et trop souvent sur leur mort", a déclaré Federica Mogherini, chef de la diplomatie européenne.

Les premiers objectifs seront de surveiller les eaux internationales et de recueillir un maximum de renseignements sur les passeurs. Une phase de frappes aériennes débutera peut-être durant l'automne, si les autorités libyennes et l'ONU donnent leur feu vert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des garde-côtes arrêtent, au large de la Libye, des migrants qui souhaitent rejoindre l\'Europe, le 6 juin 2015.
Des garde-côtes arrêtent, au large de la Libye, des migrants qui souhaitent rejoindre l'Europe, le 6 juin 2015. (HAZEM TURKIA / ANADOLU AGENCY / AFP)