Loire-Atlantique : 200 migrants entassés dans un gymnase menacés d'expulsion

Dans la banlieue de Nantes, à Saint-Herblain (Loire-Atlantique), 200 migrants vivent depuis plusieurs mois dans un gymnase désaffecté. Ils sont menacés d'expulsion par la force.

FRANCE 2

Les conditions de vie sont indignes dans ce gymnase de Saint-Herblain (Loire-Atlantique) près de Nantes. Les associations ont trouvé des cas de gale et de tuberculose chez certains des 200 migrants qui sont entassés là depuis quatre mois. "Nous sommes exposés à tout, nous dormons dans l'humidité. Je ne m'y attendais pas du tout. Je ne pensais pas ça d'un pays comme la France, l'un des pays les plus développés du monde", détaille Boubakar Traoré, un demandeur d'asile arrivé de Guinée.

700 nouveaux réfugiés chaque mois

Dans le gymnase, il n'y a qu'une seule gazinière en mauvais état, pas de chauffage ni d'eau chaude. La seule aide accordée par la ville concerne les quatre sanitaires déposés devant le gymnase. La commune de Nantes, elle, assure que 700 réfugiés arrivent dans le département chaque mois, alors qu'il n'y a eu que 400 places d'accueil créées cette année. Les associations continuent de se battre pour que les migrants du gymnase de Saint-Herblain ne soient pas expulsés prochainement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans la banlieue de Nantes, à Saint-Herblain (Loire-Atlantique), 200 migrants vivent depuis plusieurs mois dans un gymnase désaffecté. Ils sont menacés d\'expulsion par la force.
Dans la banlieue de Nantes, à Saint-Herblain (Loire-Atlantique), 200 migrants vivent depuis plusieurs mois dans un gymnase désaffecté. Ils sont menacés d'expulsion par la force. (FRANCE 2)