Les migrants marocains affluent dans l’enclave espagnole de Ceuta

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Les migrants marocains affluent dans l’enclave espagnole de Ceuta
Capture d'écran franceinfo
Article rédigé par
B. Mousset, E. Hurtada - franceinfo
France Télévisions

En Espagne, les forces de l’ordre se retrouvent face aux migrants qui arrivent à la nage sur les plages de Ceuta, une enclave espagnole au Maroc.

Les militaires espagnols sont débordés par un flot ininterrompu de migrants qui arrivent sur les plages de Ceuta, une enclave espagnole au Maroc. Depuis lundi 17 mai, ils arrivent par petits groupes, à la nage ou à pied. De l’autre côté de la barrière, au Maroc, beaucoup d’autres attendent de tenter leur chance.

Des femmes et des enfants


Ce petit bout d’Espagne coincé au nord-ouest du Maroc a vu sa frontière terrestre devenir infranchissable au fil des années. Alors, les migrants la contournent par tous les moyens, parfois au péril de leur vie. “Il n’y a pas de travail, pas de médecin, pas d’hôpital… Chez nous, il n’y a rien. Je n’avais encore jamais vu de femmes et d’enfants nager pour changer de vie", décrit l’un d’eux. Un exil rendu possible grâce à la passivité des gardes-frontières marocains qui ont laissé faire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.