Le Pape François appelle à une Europe plus ouverte

Le Pape François s'est fait l'apôtre d'une Union européenne plus ouverte, ce vendredi 6 mai, alors qu'il recevait le prestigieux prix Charlemagne.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cette cérémonie du vendredi 6 mai est exceptionnelle. D'habitude le Pape François refuse toutes les récompenses. Mais s'il a souhaité recevoir le prix Charlemagne, décerné à une personnalité qui oeuvre pour l'Europe, c'est pour pouvoir dire en face aux dirigeants politiques qu'il ne reconnaît plus notre continent.

Le Pape défend les migrants 

"Que t'est-il arrivé Europe humaniste ? Toi qui défendais les droits de l'Homme, la démocratie et la liberté", a déclaré le Pape François. Au coeur des inquiétudes du Pape, il y a le sort réservé aux migrants par une Europe fatiguée, vieillie, qui se referme sur elle-même. Le Pape François appelle à construire des ponts et abattre des murs et il forme un rêve. "Je rêve d'une Europe jeune, d'une Europe qui prend soin des enfants et qui écoute et valorise les malades et les personnes âgées et où être un migrant ne serait plus un délit", a expliqué le Pape dans un discours politique fort.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François donne un discours à l\'occasion de la remise du prix Charlemagne, vendredi 6 mai 2016 au Vatican.
Le pape François donne un discours à l'occasion de la remise du prix Charlemagne, vendredi 6 mai 2016 au Vatican. (OLIVER BERG / DPA / AFP)