Le Maroc et l'Espagne, nouvelle route pour les migrants

C'est de la Libye que partent la plupart des migrants vers l'Europe. Plus de 100 000 ont traversé la Méditerranée en 2017, dont 2 000 sont morts. Le Maroc et l'Espagne deviennent une nouvelle route migratoire.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le 9 août, au milieu des touristes, un bateau de fortune avec à son bord une trentaine de migrants venus d'Afrique subsaharienne accostait sur une plage de Cadix (Espagne). Le 16 août dans le port de Tarifa, près de Gibraltar, près de 300 migrants sont secourus en mer alors qu'ils tentaient la traversée depuis le Maroc. Après la Grèce et l'Italie, l'Espagne est le nouveau point d'entrée en Europe. En 2017, il y a eu 8 385 arrivées, c'est déjà deux fois plus qu'en 2016.

Les migrants bloqués en Libye

Les flux venus de Libye vers l'Italie diminuent fortement, principalement parce que les migrants sont arrêtés en mer et maintenus en Libye dans des centres de rétention. Tous les pays africains et européens se sont retrouvés à Paris lundi 28 août. Emmanuel Macron souhaite l'installation de centres d'examen des candidats au départ au Tchad, au Niger et en Libye.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants dans le port d\'Algeciras, en Andalousie (Espagne), le 2 juin 2017, après avoir été secouru dans le détroit de Gibraltar.
Des migrants dans le port d'Algeciras, en Andalousie (Espagne), le 2 juin 2017, après avoir été secouru dans le détroit de Gibraltar. (MARCOS MORENO / AFP)