Le Danemark ne veut pas des migrants et leur fait savoir

Connu pour sa tolérance, le Danemark a pourtant décidé de repousser l'afflux de migrants qui veulent rejoindre le nord de l'Europe, avec une campagne controversée.

Voir la vidéo
France 2

Copenhague ne veut pas ouvrir ses portes à tous les migrants. Le gouvernement danois a fait passer un message étonnant aux candidats à la migration vers l'Europe. Une publicité officielle "publiée dans plusieurs journaux libanais avec un message très clair : le Danemark vient de voter une réduction drastique des aides sociales, un réfugié n'a pas le droit de venir avec sa famille, et s'il n'est pas en règle, il s'expose à une expulsion rapide du Danemark", rapporte Amaury Guibert, en direct de Berlin.

L'influence des populistes

Cette campagne qui fait polémique dans le pays est à l'initiative de la ministre de l'Intégration. "Quand on voit la vague des arrivées de ces derniers jours, dit-elle, il y a de bonnes raisons de durcir les règles et de le faire savoir'", cite le journaliste. Sous la pression de l'extrême-droite, deuxième force politique du pays, les Danois ont durci leur politique. Ce mardi 8 septembre, la police a renvoyé à la frontière avec l'Allemagne un groupe de réfugiés qui voulait rejoindre le nord de l'Europe.

Des migrants sont accueillis à la gare de Francfort (Allemagne), samedi 5 septembre 2015.
Des migrants sont accueillis à la gare de Francfort (Allemagne), samedi 5 septembre 2015. (FRANK RUMPENHORST / DPA / AFP)