Cet article date de plus de quatre ans.

A quoi ressemblait le camp de Grande-Synthe ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Le camp de Grande-Synthe incendié après une rixe entre migrants
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 avait visité le camp de Grande-Synthe il y a un an, avant qu'une rixe entre migrants ne le réduise en cendres.

Voici ce à quoi ressemblait le camp de Grande-Synthe il y a encore un an. Ici, ni tentes, ni abris insalubres, mais des cabanons en bois installés au bord d'une allée. Il y a six mois, nous avions passé plusieurs heures dans cet endroit. Ismaël, 23 ans, nous avait ouvert les portes de son abri.

Trafics et incidents

Le camp, créé à l'initiative du maire écologiste de la ville en mars 2016, se voulait exemplaire. Mais rapidement, l'afflux de nouveaux migrants génère trafics et débordements. 1 500 réfugiés vivent ici au milieu de passeurs, et les incidents deviennent fréquents. Limiter l'afflux de migrants serait une solution pour le maire, mais le gouvernement veut aller plus loin, et demande en mars dernier la fermeture du camp. Le gouvernement n'a plus besoin de fermer le camp, son histoire s'est tragiquement terminée hier soir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.