La Réunion : des réfugiés venus du Sri Lanka

De plus en plus de migrants traversent la Manche pour rejoindre l’Angleterre. Un long périple que des Sri Lankais font, eux, vers l’île de La Réunion pour fuir leur pays.

Les migrants arrivent dans un petit navire de pêche. À son bord, sept d’entre eux, des Sri Lankais, partis trois semaines avant et qui ont traversé l’océan indien. Un périlleux trajet de plus de 4000 kilomètres pour venir trouver refuge dans le département d’outre-mer. Tous se disent persécutés dans leur pays. "Si on est venus chez vous, c’est qu’il y a des problèmes graves au niveau politique dans notre pays. Il y a des affrontements violents au gouvernement", dit un demandeur d’asile.

Dossier de demande d’asile

Cet homme est arrivé le 14 décembre dernier en compagnie de 62 autres, en majorité des hommes. Depuis le debout d’année, cinq bateaux ont accosté sur l’île de la Réunion. Pris en charge par les autorités, ils passent ensuite des examens médicaux afin d’établir s’ils sont autorisés à débarquer sur l’île. Ils vont ensuite en zone d’attente à l’aéroport où ils déposent un dossier de demande d’asile auprès de l’OFPRA, l’Office français de protection des réfugiés et apatrides.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une ONG espagnole vient en secours à des migrants en méditerranée, en juillet 2018. 
Une ONG espagnole vient en secours à des migrants en méditerranée, en juillet 2018.  (PAU BARRENA / AFP)