La Grèce commence l'évacuation du camp de migrants d'Idoméni, à la frontière avec la Macédoine

Ce camp de fortune, qui accueillait 8 400 migrants, s'est créé en mars après la fermeture de la frontière par la Macédoine, bloquant une importante route vers l'Europe.

Des habitants du camp de migrants d\'Idoméni, en Grèce, quittent les lieux en car, le 23 mai 2016.
Des habitants du camp de migrants d'Idoméni, en Grèce, quittent les lieux en car, le 23 mai 2016. (SAKIS MITROLIDIS / AFP)

Une mer de boue jonchée de tentes de fortune : voilà à quoi ressemblait le camp de migrants d'Idoméni, à la frontière entre la Grèce et la Macédoine, quand francetv info s'y était rendu, en mars dernier. Mardi 24 mai, la Grèce a débuté l'évacuation de ce camp, qui abrite 8 400 personnes. Selon le porte-parole du service grec de coordination de la crise migratoire, plus de 6 000 places ont été crées ces derniers jours dans des centres d'accueil du nord du pays, permettant cette évacuation.

Une évacuation qui doit durer une dizaine de jours

Selon l'AFP, l'évacuation s'est déroulée dans le calme, mardi matin.  Au moins 200 policiers, des dizaines en civil et vingt véhicules de police assistés par un hélicoptère étaient mobilisés. L'évacuation doit durer "une dizaine de jours", estiment les autorités.

Les familles de migrants étaient incitées à monter dans des cars à destination de centres d'accueil environnants. Selon une source policière, plus de 2 500 personnes ont déjà accepté de quitter le camp depuis deux semaines.