La Croatie est débordée par l'afflux de réfugiés

Le pays est devenu la seule porte d'entrée vers l'Europe occidentale. Le flot de migrants est intarissable.

FRANCE 2

Depuis la fermeture de la frontière entre la Hongrie et la Serbie, la Croatie est la porte d'entrée que doivent prendre les migrants en route pour l'Europe occidentale. A Tovarnik, sous une chaleur écrasante, la journaliste de France 2 Samah Soula rapporte : "Officiellement, la Croatie a fermé ses frontières dans cette zone avec la Serbie. Mais en réalité, les autorités croates laissent passer les migrants".

"Où voulez-vous qu'on aille ? Dans la mer ?"

Sur la route, deux jeunes gens essayent de se motiver. Lui est de Damas, elle d'Alep. Leur couple s'est formé durant l'exode. "On s'est rencontré sur le zodiac pendant la traversée, quand notre bateau a chaviré. On s'en est sorti ensemble", explique le Syrien.

A Tovarnik, une marée humaine en rejoint une autre. Tous attendent des bus pour la Slovénie. Les places sont distribuées au compte-goutte. Les réfugiés craignent les bousculades. "Si on a une guerre et que les pays arabes ne nous ouvrent pas leurs portes et que l'Europe nous ferme les siennes, où voulez-vous qu'on aille ? Dans la mer ? Où devons-nous aller ?", demande une migrante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants attendent le long d\'une voie ferrée à la frontière entre la Serbie et la Croatie, le 17 septembre 2015.
Des migrants attendent le long d'une voie ferrée à la frontière entre la Serbie et la Croatie, le 17 septembre 2015. (ELVIS BARUKCIC / AFP)