Cet article date de plus de trois ans.

L'immigration fissure La République en marche

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
ASILE ET IMMIGRATION
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron prône une politique en matière d'asile rigoureuse tout en étant humaine et efficace. Une nouvelle loi baptisée Asile et Immigration doit voir le jour en début d'année. Un chantier délicat pour le gouvernement.

Dans les ranges de la majorité, certaines voix discordantes commencent à se faire entendre. "Les centres de rétention deviennent des centres de détention !", avait déclaré à l'Assemblée nationale le 19 décembre la députée LREM de la Manche Sonia Krimi. Le projet de loi Asile et Immigration divise la majorité alors que l'exécutif envisage de durcir les règles.

Le spectre des frondeurs

Le temps passé en centre de rétention serait allongé de 45 à 90 jours. Le nombre de places dans ces centres serait augmenté et les effectifs de police aux frontières renforcés. Pour expulser davantage et mettre fin aux campements sauvages, le délai d'attente pour une demande droit d'asile passerait de 14 à 6 mois. Loin de faire l'unanimité, ce projet de loi est le premier dossier qui pourrait bien déchirer la majorité entre son aile gauche et son aile droite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.