Italie : les partis antisystèmes s’accordent

En Italie, après le surprenant accord entre les deux partis antagonistes, les discussions se poursuivent afin de trouver un terrain d’entente pour former un gouvernement. Le virage à droite semble se confirmer.

Voir la vidéo

L’Italie est dans l’attente. Après l’accord entre la Ligue du Nord et le Mouvement cinq étoiles jeudi 17 mai, la nomination d’un nouveau gouvernement en Italie n’est qu’une question d’heures. Luigi Di Maio (Mouvement cinq étoiles) et Matteo Salvini (Ligue du Nord) ont entamé les discussions. Selon notre correspondante en Italie, elles seraient même bien avancées. Les deux formations aux lignes différentes se rejoignent pour dénoncer le système.

Virage à droite

Si les deux forces politiques sont à des antipodes l’une de l’autre, elles devraient trouver un terrain d’entente autour d’un texte de contrat de gouvernement avec un net virage à droite dans la politique migratoire : notamment un plan d’expulsions des clandestins.
Sur le plan économique : réduction drastique des impôts et allocation pour les chômeurs sont évoquées. Enfin, les deux partis aimeraient revoir les engagements de l’Italie envers l’UE. Reste à déterminer désormais le nom du futur Premier ministre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un électeur vote le 4 mars 2018 à Milan (Italie), lors des élections législatives.
Un électeur vote le 4 mars 2018 à Milan (Italie), lors des élections législatives. (MIGUEL MEDINA / AFP)