Italie : le renvoi de 500 000 migrants, promesse irréaliste du gouvernement populiste

La nouvelle coalition au pouvoir en Italie assume une politique anti-immigration. La Ligue et le Mouvement 5 étoiles veulent expulser 500 000 migrants non régularisés.

Voir la vidéo
France 3

L'objectif d'expulser 500 000 personnes en situation irrégulière en Italie est totalement irréaliste. Au rythme actuel des expulsions, 6 514 en 2017 selon le ministère de l'Intérieur, cela prendra plus de 75 ans, d'après les médias italiens, pour expulser ces 500 000 migrants. Il y a un problème politique aussi, note Hakim Abdelkhalek, le journaliste de France 3, qui s'exprime depuis Rome. Pour expulser quelqu'un, il faut l'autorisation du pays d'origine, autorisation très difficile à obtenir.

L'argent servira à expulser

Toutefois, il faut s'attendre à un durcissement important de la politique migratoire. Le futur gouvernement composé du Mouvement 5 étoiles antisystème et de la Ligue, parti d'extrême droite, a déjà promis que les quelque 4 milliards d'euros qui servaient actuellement à accueillir les migrants serviraient à l'avenir à les expulser, conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Réfugiés et demandeurs d\'asile font face à la police à Rom, mercredi 23 août.
Réfugiés et demandeurs d'asile font face à la police à Rom, mercredi 23 août. (ALBERTO PIZZOLI / AFP)