Italie : des garde-côtes italiens et 177 migrants bloqués depuis 48 heures au large de Lampedusa

Le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini avait fait part de son courroux jeudi devant l'initiative des garde-côtes italiens, qui sont intervenus sur un bateau relevant selon lui des autorités maltaises.

L\'île de Lampedusa, le 7 juin 2017.
L'île de Lampedusa, le 7 juin 2017. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Le même scénario se répète. Un navire des garde-côtes italiens est bloqué depuis 48 heures au large de Lampedusa avec à bord 177 migrants secourus entre Malte et l'île italienne et que personne ne veut laisser débarquer.

Le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini avait fait part de son courroux jeudi devant l'initiative des garde-côtes italiens, qui sont intervenus sur un bateau relevant selon lui des autorités maltaises.

L'embarcation avec 190 migrants à bord est en effet passée mercredi par la zone de recherches et de secours (SAR) maltaise, mais selon La Valette, les personnes à bord ont refusé toute aide et poursuivi leur route vers Lampedusa.

Ils ont ensuite été pris en charge dans la nuit de mercredi à jeudi par le navire Diciotti des garde-côtes italiens, qui ont évacué en urgence 13 personnes vers l'hôpital de Lampedusa mais attendent depuis jeudi soir au large de l'île italienne l'autorisation de débarquer les autres.