Incendie du camp de Grande-Synthe

Résumé de la rubrique

Lundi 10 avril dans la soirée, le camp de migrants de Grande-Synthe (Nord), où vivaient environ 1 500 personnes, a été détruit par un gigantesque incendie, après une violente rixes entre communautés. Le sinistre a réduit en cendres l'essentiel des 300 chalets dans le camp dit de La Linière, voulu par le maire écologiste Damien Carême, pour abriter les migrants dans des conditions décentes.