Immigration clandestine : Paris et Londres haussent le ton

Alors que la France et la Grande-Bretagne se retrouvent confrontées à une augmentation des tentatives de traversée de la Manche par des migrants, un plan d'action renforcé doit être mis en place. Depuis un peu plus de 48 heures, un navire de la Marine britannique a été dépêché au large des côtes.

FRANCE 2

Comme toutes les nuits, ils parcourent le littoral du Pas-de-Calais. À l'aide de lampes torches, cette brigade d'intervention arpente la plage à la recherche de migrants. Ils scrutent la moindre forme suspecte. Intercepter les réfugiés avant qu'ils n'embarquent sur la Manche et éviter les drames. Sur les images proposées par France 2, on voit des migrants en pleine mer, leur bateau de fortune hors d'usage. Ils tentent de rejoindre les côtes anglaises, à une trentaine de kilomètres de la France.

Près d'une traversée sur deux interceptée en 2018

Pour diminuer les tentatives, le ministre de l'Intérieur a lancé vendredi un nouveau plan d'action. L'objectif : renforcer les surveillances, mais aussi lutter contre les passeurs. Des mesures qui n'empêcheront pas cet Iranien de retenter sa chance. Dans les prochains jours, les effectifs de police le long de la côte devraient être doublés. Une décision dont se réjouit la maire de Calais (Pas-de-Calais), même si elle regrette le manque d'action des autorités britanniques. L'année dernière, 504 personnes ont tenté d'approcher les côtes britanniques et 276 y sont arrivées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants traversent la Manche sur un canot, le 4 août 2018.
Des migrants traversent la Manche sur un canot, le 4 août 2018. (STR / AFP)