Cet article date de plus de quatre ans.

Hongrie : échec du référendum anti-migrants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Hongrie : échec du référendum anti-migrants
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Si 95% des votants se sont prononcés contre la politique de répartition des réfugiés en Europe, la consultation est invalidée faute de participation suffisante.

C'est un revers pour le gouvernement de Viktor Orban en Hongrie : le référendum anti-migrants est invalidé en raison d'une participation inférieure à 50%. Et on peut dire que l'Europe est soulagée. "La voix très critique de Viktor Orban a moins de poids sur la scène européenne. Le Premier ministre voulait démontrer que l'opinion publique le soutenait massivement dans son opposition farouche aux quotas de migrants", explique Amaury Guibert, en direct de Budapest.

Le soulagement à Bruxelles

Mais ce pari politique est à moitié manqué. En fait, Viktor Orban n'a pas réussi à mobiliser au-delà du noyau dur de ses partisans, ce qui explique cette participation très faible. "C'est donc le soulagement à Bruxelles, car l'Europe voyait d'un mauvais œil ce référendum qui remettait en cause un accord adopté à la majorité qualifiée", ajoute le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.